Lavoûte-Chilhac est situé en Haute-Loire entre Brioude et Langeac, aux bords de l'Allier, sur les chemins de randonnées GR470 Sentier des Gorges de l'Allier et le Tour de Robe de Bure et Cotte de Mailles. Randonnées, VTT, pêche, baignade, sport nautiques, équitation.

Blason de Lavoute Chilhac Haute-Loire

Lavoûte-Chilhac
Alt. 470m

Lavoûte-Chilhac en Haute-Loire (GR470 Gorges de l'Allier)Chef-lieu de canton bâti de part et d'autre de l'Allier. Prieuré et l'église paroissiale du XV' siècle.

Monument gothique renfermant les trésors de l'histoire locale dont la porte de la première chapelle fondée par Odilon de Mercoeur au XI' siècle, la statuette de Notre- Dame-Trouvée mesurant 1,5 cm et qui s'échappa d'un galet brisé par une jeune fille sur les bords de l'Allier en juillet 1496, ainsi qu'un "Christ roman" en jupon du XII' siècle.

Lavoûte-Chilhac en Haute-Loire (GR470 Gorges de l'Allier)Pont médiéval sur l'Allier dont l'une des arches date du XI' siècle. Autrefois centre important des transactions agricoles du canton.

Le 14 septembre 1025, Saint Odilon, enfant du pays et abbé de Cluny, fonde en ces lieux un monastère. Les moines y resteront jusqu'en 1790. L'abbaye, avec la grande église (45 m de long, 13 m. de large et 18 m. de haut), avec les logis des moines, les lieux où ils travaillaient, a donné sa physionomie au village. Le village compte, aujourd'hui 311 habitants.

Borné au nord par les cantons de Blesle et de Brioude, à l'est par les cantons de Paulhaguet et de Langeac, au midi par le canton de Pinols et le département du Cantal, qui le confine aussi à l'ouest, Le canton de Lavoûte-Chilhac est baigné de l'est à l'ouest et du sud au nord par l'Allier et un grand nombre de petits affluents de cette rivière, il est divisé en treize communes (Ally, Arlet, Aubazat, Blassac, Cerzat, Chilhac, Lavoûte-Chilhac, Mercoeur, St-Austremoine, St-Cirgues. St-llpize, St-Privat-du-Dragon et Villeneuve-d'Allier); deux de ces communes, Ally et Mercoeur, s'étendent à l'ouest jusque sur la Margeride.

Sa superficie de 9,355 hectares. La partie du canton baignée par la rive droite de l'Allier est volcanisée sur plusieurs points; mais le gneis, tournant au schiste micacé , est la base générale du pays, notamment sur la rive gauche. Il produit du seigle et de l'avoine, quelque peu d'orge et de froment dans les parties basses et assez de vin...

Dès le milieu du XIIe siècle, une lente imprégnation du tissu régional par les éléments gothiques marque les nouveaux chantiers avant un élan encore plus décisif à la suite du chantier épiscopal clermontois dans la deuxième moitié du XIIIe siècle et au XIVe siècle. Le répertoire des formes mises en œuvre par Jean Deschamps à la cathédrale de Clermont est exploité et l'art flamboyant se substituera ensuite lentement à cet art rayonnant qui perdure dans une région de la France moyenne où se croisent les influences. Les leçons venues du nord et de l'ouest sont confrontées au "gothique méridional" dont il faut peut-être relativiser l'importance.

Lavoûte-Chilhac en Haute-Loire (GR470 Gorges de l'Allier)Au cours de ces siècles gothiques, l'art de bâtir est pratiqué de façon intensive : cathédrales de Clermont-Ferrand et de Saint-Flour, abbatiales d'Ebreuil ou de La Chaise-Dieu sous l'égide du pape Clément VI, collégiales d'Aigueperse ou de Moulins, vastes églises-halles à Billom, au Puy-en-Velay ou à Ambert, nefs uniques à Montferrand ou Aurillac, Saintes Chapelles à Riom ou Aigueperse, églises paroissiales dans le Livradois ou le Cantal. L'architecture gothique dans les églises en Auvergne, Bourbonnais et Velay est encore une extraordinaire aventure humaine à laquelle participent aussi bien les bénédictins que les ordres mendiants, des chanoines que des prélats, de modestes paroissiens que des mécènes comme le duc jean de Berry ou les Bourbons. Et la peinture murale conservée çà et là trahit les sentiments les plus intimes de ces hommes et de ces femmes comme la crainte de la mort. Leurs fantasmes ont peut-être inspiré enfin les étranges culots en encorbellement pérennisant le travail des sculpteurs des chapiteaux romans.

Lavoûte-Chilhac en Haute-Loire (GR470 Gorges de l'Allier)"Je regagne la vallée de l'Allier à travers le "Pays du Dragon" St-Privat-du-Dragon, Cerzat-du-Dragon... par un itinéraire local balisé de jaune. Étape de liaison, ce sera en fait une grande et magnifique randonnée, variée, pittoresque, riche de couleurs et de senteurs.  En fin de matinée, le grand soleil resplendit et après les collines brumeuses, j'aborde le Val d'Allier dans une éclatante floraison rose et jaune: trèfles et genêts colorent prairies et talus. Tout à coup, au détour du sentier apparaît, attendu mais surprenant, le site romantique de Saint-Ilpize: une chapelle romane et les ruines d'un château couronnent un éperon rocheux en surplomb de la rivière et des toits rouges de Villeneuve-d'Allier.

Le long des balises blanc et vert, le sentier serpente alors en balcon sur les collines boisées et fleuries du Val d'Allier.  Le hameau de Blassac s'enorgueillit des fresques de son église romane.  Et Lavoûte-Chilhac dresse son abbatiale gothique au cœur d'un profond méandre. Le soleil remplit les terrasses proches du vieux pont et le week-end d'Ascension se termine dans une "dolce farniente" qui incite à l'optimisme."

Lavoûte-Chilhac en Haute-Loire (GR470 Gorges de l'Allier)L'Allier naît en Lozère, au pied du Mourre-de-la-Gardelle (Moure de la Gardille). Non loin de Châteauneuf-de-Randon où mourut Du Guesclin pour avoir bu trop froid en plein été. Longé par la D906 qui épouse exactement ses tours et ses détours jusqu'à Langogne, il n'est ensuite accompagné que par la voie ferrée jusqu'à Alleyras en Haute-Loire. Sous Monistrol d'Allier, il s'élargit, joignant ses eaux à celles de l'Ance Après quoi, on découvre l'étrange chapelle troglodytique Sainte Madeleine. Plus bas, isolée en pleine campagne, entre le fleuve-rivière et les orgues basaltiques, la petite église Sainte-Marie-des-Chazes, énorme tête et courte queue. Saint-Arcons, village presque sans habitants excepté ceux du cimetière. Désordonné, pittoresque en diable, on vient de toute l'Europe l'admirer et le peindre. Près du pont, un musée du Fer-Blanc rapporte de l'or. Au-dessus de la rive gauche, entre terre et ciel, l'abbaye de Chanteuges. Elle fut habitée jadis par des moines-brigands qui détroussaient les voyageurs avec délicatesse en échange de leur bourse, ils leur conféraient une bénédiction. Méthode recommandable àtout gouvernement. "Gouverner, c'est voler ; mais il y faut la manière", conseille Albert Camus.

Lavoûte-Chilhac en Haute-Loire (GR470 Gorges de l'Allier)L'Allier s'élargit, embrasse l'île d'Amour où se blottissent les amoureux, atteint Langeac ; "De toutes les villes en ac, la plus célèbre c'est Langeac" chanta jadis un poète local qui n'en connaissait pas d'autre. Elle fut un fief du marquis de La Fayette qui, au retour de l'Amérique, y fit son entrée solennelle le 13 aout1786, monté sur un cheval bLanc, dans l'enthousiasme géneral. D'ici partaient jadis par flottage les sapins de la Margeride et par bateaux les meules de grès, une spécialité langeadoise.

Sur promontoire, Chilhac semble, tout Comme Chanteuges, un village aérien. Le versant tourné au Sud produit une végétation provençale : lavandes, myrte, lentisques.

Voici une autre volte à Lavoûte-Chilhac. Presque fermée, elle a la forme d'un trou de serrure, dont la boucle contient les restes d'une autre abbaye. Dans le trésor de l'église, un reliquaire ; dans le reliquaire, une image de la Vierge, haute de 15 millimetres. Le 8 juillet 1496, trois fillettes jouaient sur les bords de l'Allier à produire des étincelles en frappant des galets l'un contre l'autre. Une de ces pierres se fendit. Sur la tranche d'une moitié parurent la Vierge et son Enfant. Cette figurine fut placée dans une châsse de cuivre, prit comme nom Notre-Dame-Trouvée, et devint l'objet d'un culte qu'elle récompensa de nombreuses grâces. Il dure encore et sa fête le second dimanche de juillet, le plus proche du 8.

Blason de Lavoûte-Chilhac Nicolas C — http://blason-des-villes.e-monsite.com D'argent à la main de carnation tenant une croix de sable. Variante : D'argent à la croix dentelée d'azur.. Domaine public File:Blason ville fr Lavoute Chilhac 43.svg Téléversé : 5 novembre 2010 https://commons.wikimedia.org/wiki/File%3ABlason_ville_fr_Lavoute_Chilhac_43.svg

 

Lavoûte-Chilhac en Haute-Loire (GR470 Gorges de l'Allier)
Lavoûte-Chilhac en Haute-Loire (GR470 Gorges de l'Allier)
Lavoûte-Chilhac en Haute-Loire (GR470 Gorges de l'Allier)
Lavoute Chilhac Haute-Loire
Lavoute Chilhac Haute-Loire
Lavoute Chilhac Haute-Loire

 

L'Etoile Maison d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile Maison d'hôtes se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane (St Gilles), Cévenol, GR470 Sentier des Gorges de l'Allier, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.

Valid XHTML 1.0 Transitional